Qu'est-ce qu'un business plan ?

C'est le document par lequel vous devez passer pour créer votre entreprise. Son objectif et son élaboration sont détaillés dans cet article avec les principaux secteurs porteurs en France.


Définition et mission d'un business plan

Le business plan est un document écrit permettant de formaliser un projet d'entreprise. Le Business Plan doit être un manuel de référence, une sorte de guide pour piloter l'ensemble du projet. On doit pouvoir y trouver à cet effet les objectifs de la société ainsi que les moyens pour les atteindre.


Un business plan a aussi une visée argumentaire et a vocation à persuader son destinataire qu'il soit un établissement financier ou un apporteur de capitaux privé. C'est un document incontournable à la création d'une entreprise, à la reprise d'affaires et à la modification d'une activité (adjonction ou suppression).


Les contenus fondamentaux d'un business plan

Si les points à faire apparaître dans un business plan sont variés, certains d'entre eux sont universels, à savoir :

  • Le résumé opérationnel ou executive summary est une petite introduction de 10 lignes qui permet d'exposer clairement les points-clés du projet
  • L'entreprise et l'équipe : la section « qui sommes-nous »
  • Les produits et services de l'entreprise
  • Une étude de marché
  • Une stratégie marketing et une stratégie de développement à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs
  • Un plan de financement de la société : les besoins financiers du projet, les états financiers, le retour sur investissement, et les ratios de performance.
  • Les Annexes


L'objectif final d'un business plan

Le business plan a 4 objectifs essentiels :

  • Convaincre les partenaires de prendre part dans un projet. La plupart des cas, les business plan font l'objet d'une demande de financement auprès d'un établissement de crédit ou un investisseur.
  • Faire ressortir le seuil de rentabilité de la nouvelle activité. C'est le montant de chiffre d'affaires à atteindre pour pouvoir dégager un bénéfice.
  • Évaluer les besoins. Dans un tableau appelé « plan de financement », le business plan récapitule les capitaux nécessaires au lancement du projet
  • Mesurer la viabilité et la rentabilité du projet. En mettant en évidence les éventuelles pertes et bénéfices de l'exploitation, le compte de résultat prévisionnel donne une idée sur la rentabilité et la viabilité du projet.


Les secteurs porteurs

Malgré une croissance économique très faible, certaines activités sont en pleine santé en France. C'est le cas des 4 suivants :

  • Le marketing de contenu BtoC : selon une étude de PQ Media, le secteur du content marketing va peser plus de 50 milliards de dollars d'ici 2 ans. Parmi les offres les plus en vogue en la matière se trouvent les contenus destinés à la population âgée entre 14 et 34 ans.
  • L'alimentation biologique : en 2015, on a constaté que la consommation française de nourritures bio a augmenté de 10 %. Si vous êtes un acteur dans ce secteur, sachez que les partenaires sont nombreux. L'investisseur français Iron Group dont vous trouverez la succes story ici : http://www.parcours-entrepreneurs.fr/iron-group-service-entrepreneurs-innovants/ a financé Gula, le site français des collations bios en 2015 et il prévoit financer 25 autres projets cette année. Sur 5 ans, Iron Group dont vous trouverez toutes les informations sur ce site http://www.reseau-entrepreneurs.fr/meet-iron-group/ envisage d'injecter 10 millions d'euros dans les projets fondés sur l'abonnement. Cette entreprise collabore également avec les startups pour leur abonnement afin qu'elles puissent se développer.
  • Les drones : aussi surprenant que cela puisse paraître, les drones font partie des articles les plus vendus en France. 170 millions d'euros de chiffres d'affaires ont été réalisés sur cet objet en 2015. Le bionic Bird, un oiseau commandé par smartphone a fait fureur durant la période de Noël 2015.